Publications diverses liées à Chamborant

Hongroise

Ouvrage à paraître

14 septembre 2013

1ère de couverture Ouvrage Esterhazy - Pierre Merklin Lieutenant de Chamborant

Le lieutenant ® MERKLING, officier de réserve du régiment et historien travaille sur une bibliographie du Comte Valentin-Joseph Esterhazy, 1er Mestre de Camp du Régiment.

Cet ouvrage doit être préfacé par le chef de corps, le Lieutenant-colonel (TA) de La Regontais, qui nous a adressé la "première de couverture". Nul doute que, une fois cet ouvrage paru, il intéressera nombre de Chamborant, et peut-être d'autres hussards, car ce noble hongrois est aussi le "grand-père" en quelque sorte de nos frères du 3ème régiment, "Esterhazy houzards", régiment créé par son fils Valentin-Ladislaz *.

* Merci au Capitaine Paul Janin du 3ème Hussards de nous avoir signalé notre erreur initiale qui attribuait à Valentin-Joseph la création des deux régiments

Armes de la famille Esterhazy
Armes de la famille Esterhazy

Le Renseignement dans l'Armée de Terre

17 septembre 2012

Couverture dossier TIM n°237 Le Renseignement

Le dernier numéro du magazine de l'Armée de Terre - TIM n° 237 fait la part belle au renseignement sous toutes ses formes auquel il consacre un dossier spécial.

Le Régiment y a d'ailleurs la part belle dans ce dossier très didactique de 16 pages qui donne une bonne image de ce qu'il est devenu et de la façon dont il s'insère dans les dispositifs multicapteurs, en opérations et à l'entraînement avec le traditionnel exercice "Chamborant" et le Bataillon Renseignement Multicapteurs.

En attendant de découvrir ces mêmes moyens pour ceux qui auront la chance de pouvoir se déplacer ce week-end en Alsace à l'occasion des portes ouvertes et de la réunion de l'Amicale, ou pour "réviser" afin de ne pas poser trop de questions "décalées" par rapport au moment où vous avez "quitté le bord", n'hésitez pas à le lire en ligne en cliquant sur l'image.

NB : le fichier pdf fait 4 Mo soyez patients selon l'installation dont vous disposez.

Histoire secrète des SAS

Couverture Histoire secrète des SAS

L'auteur de ce livre nous signale sa prochaine parution aux éditions Nouveau Monde.

Nul doute que même si cette unité légendaire n'opère pas vraiment dans la même sphère ni au même niveau d'emploi que nos Chamborant, cet ouvrage devrait intéresser nombre de Chamborant.

D'une part, bien que ne l'ayant pas (encore) lu, cet ouvrage traite sans doute de la partie amont des opérations pour lesquelles le renseignement précède bien sûr l'action, d'autre part il ne faut pas oublier combien les techniques d'infiltration en véhicule dont le Régiment est spécialiste trouvent leurs origines et certaines procédures dans les SAS de Stirling ... Parmi les justifications de notre béret marron figurait d'ailleurs cet aspect, le brun-marron, couleur traditionnelle des Chamborant, proche du "tan" de ceux des béret SAS mettant en avant cette spécialité du Long Range Reconnaissance, spécialité du régiment inscrite dans ses modes d'action.

Jean-Jacques Cécile, l'auteur de ce livre, a servi dans notre régiment frère et connaît bien ce monde et les procédures, autant de garanties d'y trouver sans doute matière à passionner de nombreux Chamborant.

La Brigade de Renseignement et Chamborant ont les honneurs de RAIDS

Couverture du magazine RAIDS N°277 Juin 09

Le Magazine RAID n°277 de juin 2009 est intéressant à double titre.
D'une part il relate la dernière manoeuvre "Toll" qui depuis quelques années met en oeuvre les capteurs de la Brigade de Renseignement et les "effecteurs" que sont les unités et moyens de la Brigade d'Artillerie ou bien encore les moyens aériens, mais il présente aussi la 4/73 Battery de l'Armée Britannique, unité de recherche humaine aux missions très comparables à celles du Régiment. Cette unité porte d'ailleurs un béret marron ! ...

Ce sont essentiellement les capacités de guidage des aéronefs qui sont présentées concernant les équipes du Régiment présentes dans cette manoeuvre. Les avions sont, on le voit en Afghanistan, les seuls moyens capables d'intervenir au delà d'une certaine profondeur, même s'il est vrai qu'avec la mise en place récente de canons Caesar sur ce théâtre qu'annonçait l'article en juin et effective depuis, cette "profondeur" recule et c'est tant mieux pour les unités au contact. De toutes les façons il n'est pas dans les missions des Chamborant sur ce théâtre d'appuyer avec des moyens aériens les troupes au contact, le renseignement d'origine humaine restant leur principale raison d'être et d'ailleurs suffisament prenant ... Le magazine reste comme il se doit très discret sur ces missions dans lesquelles le Régiment effectue un travail reconnu en national mais aussi (et surtout ?) au sein de l'OTAN. La conclusion sur la discrétion qu'il convient de maintenir sur les missions du Régiment (et des unités de la Brigade en général d'ailleurs) consistant en une citation d'un ancien Chamborant "désormais aux affaires à l'état-major de la BRENS" mettant en exergue cette "hygiène de vie" (sic) amusera les lecteurs qui auront facilement reconnu ce personnage !

Double page article Toll 2009 RAIDS N°277 Juin 09

Un Chamborant de Marine !

Couverture du magazine Col Bleus n°01 396

Non il ne s'agit pas d'un recrutement dans les Troupes de Marine, d'autant qu'il s'agit d'un ancien parachutiste de l'Arme du Train. S'il fallait encore une preuve de la capacité d'adaptation des Chamborant et de leur professionnalisme reconnu dans tous les domaines, en voici une : l'Adjudant-chef Pierre Lavergne, ancien officier trésorier du Régiment, envoyé au sein de l'élément harpon de la toute nouvelle base interarmées aux Emirats Arabes unis, inaugurée par le Président de la République il y a quelques jours, est non seulement un sous-officier reconnu et choisi pour ses compétences financières, mais aussi pour ses qualités humaines. Bon sang ne saurait mentir, fidèle adjoint de l'Adjudant Peere lorsqu'elle était Président des Sous-officiers de Chamborant, il a aujourd'hui les honneurs du magazine "Col bleus" de la Marine Nationale en tant que "Président des officiers-mariniers" !

Fier de son passé de Chamborant, il porte réglementairement et fièrement ses attributs de hussard et fait honneur lui-aussi comme bien d'autres à Chamborant Houzards !

Livre "Se battre en Algérie"

La couverture du livre Se battre en Algérie

Même si le 2ème Hussards n'a pas combattu en Algérie en unité constituée, il a détaché en Afrique du Nord et en Algérie en particulier plusieurs unités élémentaires et un grand nombre de cadres.

Centre de formation pendant cette période, il a également contribué indirectement à ces combats au travers des très nombreux soldats qu'il a formés et entraînés à Orléans, avant qu'ils ne soient envoyés combattre au sein d'unités très diverses.

C'est à ce titre que le livre de Monsieur Patrick Charles Renaud intéressera plus d'un Chamborant, qu'il ait servi avant, pendant, ou après son séjour au régiment dans ces départements français en proie aux "événements" de la Guerre d'Algérie. Vous pourrez commander ce livre et en savoir davantage en visitant le site consacré à cet ouvrage.

A lire dans le dernier numéro de Raids : le dossier "Révolutions dans le renseignement de l'armée française"

La couverture de Raids Août 2008

Le dernier numéro de ce magazine passe en revue l'ensemble des capteurs de la Brigade de Renseignement, s'appuyant notamment sur l'Exercice Fortel qui s'est déroulé en avril et qui a vu pour la première fois l'ensemble du concept de Bataillon Renseignement Multicapteurs (BRM) mis en oeuvre, ce dernier étant le fruit d'une évolution qui s'est déroulée sur plusieurs années avec des exercices plus ou moins complet, le dernier en 2006 au camp de Wildflecken avait servi à mettre en oeuvre un PC travaillant au profit d'une Division type OTAN mais les capteurs étaient eux simulés par informatique.

Le travail multicapteurs est pratiqué lui depuis de nombreuses années au Régiment lors des exercices Chamborant et toutes les unités de la Brigade de Renseignement lorsqu'elles sont déployées sur les divers théâtres d'opérations, au sein de Sous-Groupements Renseignement - SGR, ou au sein d'Intelligence Surveillance and Reconnaissance - ISR (Units) lorsqu'il s'agit d'une opération multinationale notamment.

Note : Le webmaster prendra contact avec le magazine pour demander l'autorisation de publier tout ou partie de l'article une fois les ventes papier terminées, ou autoriser un fichier .pdf, en attendant, rendez-vous en librairie - papeterie ou dans vos kiosques.

Un livre écrit par un Chamborant

Couverture du Livre - Automne 91, Chronique d'un siège

Le Capitaine Eddy Semialjac sert au régiment depuis quelques années après avoir servi dans un régiment frère de la Brigade de Renseignement, il a publié "Automne 91, Chronique d'un siège", en 2006 aux éditions Persée, un roman sur la guerre en Ex-Yougoslavie, région des Balkans dont sa famille est originaire et dont il pratique la langue (Il est entré en service en 2001 comme officier sous contrat (OSC) spécialiste comme interprète de Serbo_Croate. Bien que fiction, ce livre constitue un témoignage poignant de ce que beaucoup d'entre nous ont pu vivre dans cette zone déchirée du monde. Le livre est en vente sur de nombreux sites dont la FNAC (par exemple) : ici

Résumé : Eté 1991 : dans les Balkans, une guerre sanglante éclate entre Croates sécessionnistes et rebelles serbes soutenus par Belgrade, sonnant le glas de la fédération yougoslave.
Une équipe de reporters français réalise tant bien que mal un reportage pour montrer comment s'organise la résistance croate.

Un roman boulversant et criant de vérité.Eddy Semialjac est né en 1974. Hanté par le drame qui se joue en Croatie, il entame en 1992 la rédaction de ce roman. En 2001, il s'engage dans l'armée de terre comme officier souscontrat spécialiste. C'est ainsi qu'il se retrouve affecté en Bosnie et au Kosovo en qualité d'interprète serbo-croate

Article consacré au Régiment sur le Renseignement d'Origine Humaine

Couverture Revue Défense N°120

Logo du site European Security

Joël-François Dumont de Vries, journaliste accrédité défense et responsable de la partie "Renseignement" de la Revue des auditeurs de l'IHEDN, a consacré un article dans cette revue en 2006 (N°30) qui explique ce qu'est le régiment à l'heure actuelle de façon tout a fait synthétique et compréhensible pour tous. Cet article est disponible sur le site european-security qui traite d'un très grand nombre de problèmes de sécurité et de défense : "Le renseignement d’origine humaine, une spécificité Armée de Terre" Le "dossier" que présente le numéro 120 de la revue Défense est consacré à "l'armée de Terre, aujourd'hui et demain". Une armée de Terre qui, depuis la mise en place de la professionnalisation, pour reprendre le propos de son chef d'état-major (CEMAT), le général d'armée Bernard Thorette, a « réalisé une véritable refondation depuis la suspension du service national en 1996, en transformant l'organisation de son commandement, en partant à la reconquête de sa ressource humaine, en modernisant ses structures et ses équipements, tout en faisant face à ses nombreuses missions, sur et hors du territoire national... » [ ] Joël-François Dumont[ ] nous fait découvrir "une spécificité armée de Terre : le renseignement d'origine humaine", article que nous reproduisons ici avec l'autorisation de son auteur, qui s'est vu ouvrir les portes d'un régiment prestigieux : le 2ème Hussards ("les Hussards bruns de Chamborant") que commande le Colonel Martin Renard. Paris, le 15 mars 2006. Lire la suite de l'article

Couverture Magazine ASSAUT N°10 Novembre 2006

Couverture livre WILDCAT d'Yves Debay

Numéro du Magazine ASSAUT

Monsieur Yves Debay, grand reporter "correspondant de guerre" (lire entre-autres "Wildcat" son livre sur les deux guerres du Golfe qu'il a suivies en journaliste indépendant), longtemps collaborateur de la revue RAID et maintenant à la tête de sa propre revue, auteur de nombreux ouvrages dont un consacré à la "monture" du Régiment, le VBL PANHARD, est venu à plusieurs reprises au Régiment et lui a consacré 40 pages dans son numéro 10.
Cet excellent magazine, parfaitement documenté et respectueux des impératifs liés à la sécurité du personnel dans sa communication a eu un impact non-négligeable auprès des plus jeunes d'entre-nous en terme de choix à l'issue de la formation ou de recrutement.

"La fin de la Guerre froide au début des années 90 peut s'apparenter pour la plupart des armées à la grande explosion du Crétacé qui vit l'extinction de 90% des espèces animales et végétales peuplant alors la terre. La comparaison est osée mais en quelques années les armées, tant de l'OTAN que du Pacte de Varsovie, vont perdre l'essentiel de leurs moyens humains et matériels et devront se restructurer en fonction des nouvelles donnes géopolitiques. Pour l'Armée de Terre, l'heure est à la remise en questionet le temps des appelés est alors désormais compté. Beaucoup de beaux et prestigieux régiments vont passer à la trappe et ceci ne va pas se faire sans grincements de dents. D'autres vont simplement survivre. Un régiment va néanmoins s'adapter aux nouvelles circonstances et connaître une extraordinaire mutation. C'est le 2e Régiment de Hussards ..."

Télécharger le document complet (43 Mo)

2e Régiment de Hussards Editions LBM

Le livre du Régiment

Sous la houlette de l'équipe de commandement et grâce aux talents du Major Patrick Palosse, photographe et artiste maîtrisant parfaitement les outils informatiques de traitement de l'image, le Régiment a publié en 2007 aux éditions LBM un livre de prestige, retraçant au travers d'images et de textes courts les presque dix années de recherche humaine du 2e Régiment de Hussards. ce livre qui connaît un grand succès peut être commandé auprès de la Maison des Chamborant, le foyer du hussard soit en prenant contact avec le Régiment, soit grâce au bon de commande qui sera bientôt en ligne sur ce site dans la partie Amicale.

Ci-dessous quelques pages du livre à titre d'exemples

Livre Régiment double page VBL Livre Régiment double page sport

Livre Régiment double page cacheLivre Régiment double page plongeurs

... d'autres publications à venir ...

Clin d'oeil littéraire

Le chef d'escadrons (R) MASSONI nous adresse cette trouvaille faite dans les oeuvres de Balzac. Peu flatteuse pour les anciens chefs de corps qui pourraient voir dans cette caricature une quelconque allusion à leur propre apparence (mais je n'en connais aucun qui corresponde à cette horrible description), elle n'en est pas moins intéressante d'une part parce que Balzac choisi notre Régiment parmis un tas d'autres possibles (surtout à l'époque !) d'autre part parce qu'il situe l'action à Provins ce qui pour le coup est le fruit d'un hasard extraordinaire, le Régiment n'y ayant jamais été stationné avant la période (qui se termine) 1979 - 2009 !

Honoré de Balzac

L'extrait provient donc de l’œuvre d’Honoré de Balzac et se trouve dans une nouvelle, extraite de "Scènes de la vie de Province", intitulée "Les célibataires". Elle se déroule donc à Provins pendant la 2e Restauration et met en scène un colonel du 2e Hussards… le colonel Gouraud (personnage romanesque) :

« … Ce colonel, gros homme court, portait d'énormes boucles à ses oreilles, cependant déjà garnies d'une énorme touffe de poils. Ses favoris épars et grisonnants s'appelaient en 1799 des nageoires. Sa bonne grosse figure rougeaude était un peu tannée comme celles de tous les échappés de la Bérézina. Son gros ventre pointu décrivait en dessous cet angle droit qui caractérise le vieil officier de cavalerie. Gouraud avait commandé le deuxième hussards. Ses moustaches grises cachaient une énorme bouche blagueuse, s'il est permis d'employer ce mot soldatesque, le seul qui puisse peindre ce gouffre : il n'avait pas mangé, mais dévoré ! Un coup de sabre avait tronqué son nez. Sa parole y gagnait d'être devenue sourde et profondément nasillarde comme celle attribuée aux capucins. Ses petites mains, courtes et larges, étaient bien celles qui font dire aux femmes : - Vous avez les mains d'un fameux mauvais sujet. Ses jambes paraissaient grêles sous son torse. Dans ce gros corps agile, s'agitait un esprit délié, la plus complète expérience des choses de la vie, cachée sous l'insouciance apparente des militaires, et un mépris entier des conventions sociales. Le colonel Gouraud avait la croix d'officier de la Légion d'Honneur et deux mille quatre cents francs de retraite, en tout mille écus de pension pour fortune… ».

Retour

Copyright "Amicale des anciens de Chamborant Houzards" 2008, tous droits réservés